• 05/08/2015

     

    Il y des fois, nous découvrons des personnes adorables,sympathiques, heureuses et amicales, puis … On les découvre mieux, on s'y attache, vite ou plus lentement selon les personnes, pour moi je m'attache vite au gens. En m'attachant ainsi au gens je sait les apprécier les découvrir, vivre avec eux de bon délire et parler de tous et de rien. On apprend leur nom, leur âges, ils nous apprennent leur vie nous leur apprenons la notre. Le seul problème, nous apprenons des choses que nous aurions voulu éviter, les lâches abandonnes la personne, les sensibles compatissent avec eux, les joyeux leur remontes le moral, les normaux s'inquiète tous simplement pour eux. Je ne dirais pas de nom la personne se reconnaîtra et comprendras que même si cela fait peux de temps que nous nous connaissons je tiens a toi, je suis là pour toi. Si un jour tu tends sort soit sur que moi, moi qui tiens a toi, je serais heureuse .. Si par malheur qui ne tends sort pas soit sur, (désolé je suis en larmes), soit sur que je pleurerais, je m'en remettrai grâce au souvenir de nos délires, enfin j’essaierais. Voilà sache que je t'adore tous simplement.

     

    Bisous

    Signé : Mademoiselle sensible

     

     

    PS :je signe sous se pseudonyme que tu m'as donné pour tenter de garder mon sourire  


    11 commentaires
  • 06/08/2015

     

    Ce matin je me réveilles, mal de tête a cause de hier, je descend retrouver ma famille, une douleur au niveau du ventre me prend, je relève mon t-shirt une sorte de cicatrice viens de se former .. Quelqu'un pour m'expliquer ? Rien ma mère me tourne le dos, mon père est semi – réveillé et mon frère déjeuner. Que faire ? Je me dit tous simplement que c'est un rêve et je m'assoie. Quelque minute plus tard je suis, le regard vide, a touiller mes céréales, mon frère le remarque. Pour tenté de me remonter le moral il me sort une blague … Je ris mais la douleur remonte et joue avec mon cœur qui s’accélère Mon dieu que m'arrive-t-il ? Je ne comprend pas je stop illico mes rires, la pièce se remplis d'un long blanc. Je bois un gorgé ma gorge me brûle je bois un secondes gorgé mon corps refuse le lait et je suffoque. Je regarde ma mère dans l'espoir qu'elle m'aide, sur son visage je lis la surprise et l'incompréhension. Peux être une crise d' asthme qui surviens ? Cela m'étonnerai, voilà environ deux mois que je n'en n'ai plus fait la dernière remontait a mon malaise en cours d'Espagnol. A l'heure où j'écris se texte la ''cicatrice'' a disparation {illusion ou réalisme?} je suis remonté dans mon lit, j'ai toujours du mal a respirer mes poumons me brûle. Que faire ? S'il quelqu'un le sait qu'il m'aide. Aidez moi je vous en pries je ne comprends pas !

     

    Bisous

    Signé : Une jeune fille perdu …

     

     

    PS : ce texte n'est pas une fiction, c'est se qu'il m'est arrivé se matin.


    31 commentaires
  • 07/08/2015

     

    Hier soir j'ai passer ma soiré sur l'ordinateur avec mon petit cousin, voilà pourquoi je mettait du temps a répondre, de plus j'ai appris qu'un ami venait de se faire plaquer. Je lui est remonté le moral enfin bon rien de ''super génial'' a part notre dîner ! Nous avons mangé avec du ACDC *-* c'était génial ! Enfin bon passons a aujourd'hui si vous les voulez bien...

    Il est 7h le téléphone de la maison sonne, je me rendort ? Rater je suis réveiller .. Je prend mon ordinateur et passe faire un tour sur ekla, pas de message une seule modification, ça m'arrange je suis a semi - réveillé. Je me balade sur les blogs et sur d'autre site. 8H, Je décide de descendre. Je pose mon pied gauche, puis je pose mon pied droit, je n'y arrive pas. Trop de douleur je descend a cloche pied, je suis seule. Que faire ? Je mange et m'allonge dans le canapé, puis j'attends, je surf sur ekla et sur des jeux. 10:07h ma mère m'appelle, elle me demande de chercher le nom d'une ostéopathe qu'elle a noté dans son carnet de chèque. Je lui donne et a 10:11 elle me rappelle une seule phrase passe dans ma tête ''Alors ? Alors je peux être soigner ?''. Elle m'explique que le chirurgien la appeler mon rendez – vous a été avancer ,victoire peux être vais-je arrêter de souffrir ! Puis elle me dit que l’ostéopathe la rappellera. La joie m’envahit vais-je vraiment savoir si je peux me faire soigner ? Ce que j'ai ? Mon moral remonte et il remonte encore plus grâce a plusieurs personne a quel je tiens ! Je sent que ma journée sera belle malgré la douleur ...

     

    Bisous

    Signé : une fille au moral comblé

     

    PS : dédicace au vous : #V #L #B #O #C  


    votre commentaire
  • 08.08.2015

     

    Absente ? Oui journée pêche a palourde aujourd'hui . Au lever je ne sent plus mon pied droit .. Je le pose a terre et là je le sens vraiment ! Bien obliger d'aller a la pêche je descend aider ma mère a faire le sac. Je remonte m'habiller et je reste un peu sur eklablog, je ne vous surprends sûrement pas a dire cela , Je répond au quelque notification avant de partir faire le courrier avec mon père : le courrier, il est pas facteur, mais ambulancier/taxi, sauf qu'il a un contrat avec la poste pour amener le courrier en taxi a la ville de trie. A notre retour au garage (le bâtiment de l'entreprise) on part pour 1H30 de route avec des amis de mes parents en voiture. Comme un malheur n'arrive jamais seul après le mal de pied le mal au poumon reviens. Youpi, journée pourris, enfin c'est ce que je croyais. Arriver a 13h30 au table de pique nique. Après avoir manger je m'accorde une sieste je suis mal … Mal de ventre, mal de tête, mal de jambe. Au bout d'une demi -heure mes maux redescende je me lève et rejoins les enfants du couple d'amis, on salut chaque voiture qui passe chaque voiture qui nous salut 1 point, une Ferrari 4 points (on a eu une) et un A 2 points et dans le délire de mon père un âne 5000 points on les a eu ! Après le repas nous partons a la pêche, que dire, mauvaise récolte. Rentré chez nous je vais, bizarrement, sur eklablog je trouve 27 notification. Je n'y reste pas longtemps fatigué. Voilà

     

    Bisous

    signé : une fille qui baille

     

     

    PS : je ne le publie que le 09.08.2015 je suis crever.


    votre commentaire
  •  

    11.08.2015

     

     Je rédige tard en effet, mais je n'ai pas eu le temps dans la journée désolé, j'ai eu une journée chargé … Aller parlons de ma journée. 

     Je me suis lever vers … 8h ? Les restes de mon cauchemars se bousculait dans ma tête, une fois arriver en bas je ne pus rien avaler, le sang, le cadavre, la fillette, tous me revenait en tête. Les terreur nocturnes sont horrible, vraiment horrible. Je m'installe dans le canapé, devant la télé mon ordinateur en main. Je relis mon roman, enfin le chapitre un, oui j'avais dit que je le finirais, oui je ne l'ai pas fait je n'ai pas eu le temps. Pourquoi ? D'une mon cauchemars me gênait pour écrire je repensait au sang, au rire, brrr. En bref manque d'inspiration. A 15h rendez vous chez l'ostéopathe pour ma jambe. Résultat ? Oui ! J’apprends que, bon je m'y attendais, j'aurais ma tendinite a vie et de plus a cause de ce problème je me crée un autre problème. Comme je boite et que je n’appuie que  peux sur mon talon droit mes hanches se bloque a mon bassin. Je peux régler se problème, je dois réapprendre a marcher, faire des exercices chaque matin et je peux, peux être, me faire opérer. Pour l'opération c'est risqué car je suis une fille, qui dit fille dit mère mais problème au bassin pas bon vous l'aurez compris, si non demandé moi. Voilà

     Je sais je n'est écris le 09 ni le 10 mais j'ai une excuse valable ! Le 9 je publiait le 8 et hier il ne sait rien passer qui mérite un article.

     

    Bisous,

    Signé : Mama

     

    PS : Pour mon roman promis fin de semaine !


    27 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique